S2E2 - Girl Power, Mecha Disaster

De la 34ème Dimension
Aller à : navigation, rechercher
34D2 épisode 2

A propos

Nom Girl Power, Mecha Disaster
Code S2E2
Univers parcourus Alice au Pays des Merveilles , Le Magicien d'Oz, La Mélancolie de Haruhi Suzumiya, Super Robot Wars
Musiques d'eyecatchs Dragon ball Kai

Jungle wa Itsumo Hare nochi Guu FINAL

Télécharger l'épisode [TELECHARGER]

Synopsis

Max le Fou et ses amis tombent par hasard sur Dorothy Gale et Alice Kingsley qui se sont rencontrées par hasard. Les deux jeunes filles anglophones rejoignent l'équipe de Max pour retrouver les amis de l'une et le lapin blanc de l'autre. En chemin, ils tomberont face à la Brigade SOS qui possède un fragment de la Triforce Inversée. Haruhi refuse de le donner à Max et convoite même le sien ! Max propose alors de les défier sur un match de Super Robot Wars...

Ecrit par Max le Fou
Scripting Max le Fou
Réalisation Max le Fou

Le saviez-vous?

  • Le calembour dont parle Myles au début envers Max est bien sur basé sur le Club Dorothée, émission française populaire des années 80 et 90, connue pour y avoir diffusé des animés japonais en masse. D'autre part, lorsque l'Epouvantail, Fer-Blanc et le Lion arrivent dans le jeu, ils prennent respectivement les pseudos Jacky, Patrick et Corbier, animateurs de la même émission. D'ailleurs, l'épisode est dédié aux anciens membres et fondateurs du Club Dorothée comme on peut le voir dans la note de fin de l'épisode.
  • La façon anglophone de parler de Dorothy et d'Alice est légèrement inspiré de Yu-Gi-Oh the Abridged Series. Dans le même genre, quand Max parle de faire un air serieux comme Seiyar, c'est une référence à Les Chevaliers du Zodiaque la série abregée.
  • Le jeu Super Robot Wars: Custom Robo Edition est une référence massive à Super Robot Wars, série de jeux vidéo RPG stratégiques (à al manière de Fire Emblem) mettant en scène divers mechas venant de mangas et d'animés (Goldorak, Gundam, Evangelion, etc...) Quand à la partie Custom Robo, elle fait référence à une des licences Nintendo les moins connues, Custom Robo Arena.
  • La façon de mettre des équipes qui n'ont rien à voir avec le monde des mechas à bord de mechas faits pour eux est une idée de Max de longue date. Mais certains animés y ont pensé, comme Moetan dans l'épisode final inédit.
  • L'intervention de Peppy Hare et de Vegeta sont faits à partir de mèmes internet très célèbres.
  • Quand Myles dit à Max de laisser tomber parce qu'il n'a pas l'accent, c'est une référence...à l'épisode précédent !
  • Le MEKABOBOD est un léger clin d'oeil à Bobodman, le Chevalier Electrique, personnage créé par Max le Fou dans les années 90 et possédant sa parodie éponyme.
  • Quand Myles parle du franponais, il parle de la version francophone du "engrish" C'est cette forme qu'ont les japonais de déformer un peu l'anglais (ou le français dans le franponais) qui en devient amusante.
  • L'incantation de Yuki est du pur langage SQL (avec probablement quelques erreurs).
  • Le passage dans le monde de Haruhi est bourré de références à la série. Notamment les interventions de Taniguchi et de Tsuruya, les vaisseaux de la Brigade, les attaques du SAGITTARIUS-SOS ou le monologue de Yuki.
  • A la fin de l'épisode, on voit Konata. Elle est l'héroine de la série Lucky Star qui est profondément liée à celle de Haruhi, d'où son intervention.
  • Max le Fou connaissait seulement de nom le groupe Mago de Oz. Mais depuis qu'il a codé cet épisode, il adore le groupe !
  • Le Buster Lagann est une énorme référence (un hommage complet même) aux séries de mecha faites par GAINAX : Autant dans le nom (qui mélange Gunbuster et Gurren Lagann) que dans le discours que tient l'équipe qui est très calquée sur l'ambiance de ces deux animés du genre "Nekketsu" (la musique qui passe à ce moment est d'ailleurs tirée de Gunbuster2)
  • Richard Stallman est celui qui a inventé le concept du logiciel libre (GNU). Etant donné que Max admire ce type et que Ren'Py est un logiciel libre, il était normal de l'inclure dans un épisode !
  • Quand max dit "Pour que chaque canard puisse avoir son petit parapluie" c'est une référence à son album [Ducken Cover].
  • Le thème de la Sorcière de l'Ouest est basé sur son thème dans le film du Magicien d'Oz de 1939. Mais cette version Metal a été refaite par...Metallica ! D'autre part, la mélodie faite sur l'accordéon du temps est basée sur le même film.